• Atelier Enzo . L’expert du renforcement de structure

OUVERTURE MUR PORTEUR

les différentes techniques
1/ Poutrelle sur sommiers

Il s’agit de la technique la plus simple et la plus utilisée pour la création de simple passage ou pour la mise en place d’une porte.
Dans ce cas de figure, les ouvertures dans le mur porteur font entre 80 et 100cm de large.
Cette technique est utilisée lorsque la charge est faible comme c’est le cas plus l’étage est élevé.

Dans ce cas l’étaiement peut se faire entre le sol et le plafond en prenant bien soin de répartir la charge des étais sur des poutrelles métalliques
Délais d’intervention : 2 jours ouvrés espacés de 10 jours (selon séchage à cœur du mortier résine sans retrait utilisé).

2/ Le Moisage ou « pincement de mur »

Cette technique est surtout utilisée pour les ouvertures de grandes portées (>4ml).
Elle consiste à fixer, de part et d’autre du mur porteur à ouvrir, des U entre eux à l’aide de tiges filetées.

3/ Le Portique

Cette technique est très fréquemment utilisée pour des ouvertures dans mur porteur un peu plus larges (jusqu’à 250cm environ).
Le principe du portique consiste à créer un jambage (2 poutrelles verticales) et d’y fixer (boulonner et souder) une poutrelle horizontale au dessus.
Chaque poutrelle verticale doit être fixée sur des semelles au niveau du sol (fondations) sur lesquelles se reposera la charge.

Délais d’intervention : 3 à 5 jours ouvrés espacés de 10jours (selon séchage à cœur du mortier résine sans retrait utilisé)
Pour des charges plus importantes, la création d’une longrine (poutre bétonnée de répartition de charges) entre les nouveaux massifs de fondation peut être préconisée par le B.E.T.

Dans le cas du portique, le soulagement de la charge peut s’effectuer par un simple étaiement (voir §B1 « poutrelles sur sommier ») ou par la méthode du chevalement

4/ Les 2 demi-poutres

Cette méthode s’adresse au mur porteur d’épaisseur importante (>30cm). Elle consiste en l’union de 2 poutrelles horizontales le plus souvent posées sur un jambage (portique).

Elle est réalisée en 3 étapes pour y incorporer les 2 demi-poutres :
La première étape consiste à faire les saignées verticales afin d’y insérer les poteaux du jambage fixés sur 2 semelles.

La seconde étape consiste à réaliser une saignée horizontale (engravure) d’environ la moitié de l’épaisseur du mur porteur.
La dernière étape est similaire à la seconde mais de l’autre coté du mur.

Veuillez nous contacter pour discuter de votre projet

Exposez nous votre projet et nous serons honorés de vous conseiller et vous assister

Devis Gratuit & Sans Engagement
Call Now ButtonAppelez Nous